-recherche avancée

Publics éloignés

Actes du colloque interministériel : Femmes face aux sciences et technologies d’information et de communication - Paris, 5 décembre 2005

De l’école à l’emploi, la fracture numérique a-t-elle un genre ?

Les actes du colloque en PDF

Résumé : les TIC sont au cœur de la nouvelle économie de la connaissance. Or les métiers des TIC montrent une sous représentation des femmes. Les femmes sont également peu nombreuses à suivre les filières Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication (STIC) et les formations en informatique dans l’enseignement supérieur. Encourager les filles et les femmes à investir les métiers liés aux TIC apparaît comme une priorité dans l’action pour l’égalité professionnelle. Le colloque a pour objectif d’identifier les causes de cette relative absence des femmes d’un secteur clé pour l’avenir de la France. Il doit aussi conduire à des propositions susceptibles d’agir sur chacun des facteurs responsables de cette insuffisante mixité. Le colloque se divise en quatre tables rondes. La première table ronde a pour objet d’analyser s’il y a chez les femmes une résistance des usages à l’informatique et aux médias (fracture dans les usages des TIC selon les sexes ; rôle de l’école pour favoriser l’apprentissage des TIC chez les filles). La seconde table ronde se positionne du point de vue de la formation scolaire initiale (identification et lisibilité des filières TIC pour attirer les filles). La troisième table ronde a pour objet l’accès aux métiers liés aux TIC et l’insertion professionnelle (comment sensibiliser les femmes aux métiers technologiques ?). La quatrième table ronde s’appuie sur des exemples pris dans des entreprises où on observe une véritable politique de féminisation des effectifs (les femmes et les TIC chez PSA, à l’Agence spatiale européenne ...).

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 27 avril 2006 par EComtat