-recherche avancée

SMSI et actions internationales

I-2010 Premier rapport annuel sur la Société européenne de l’information

Source : Communication de la Commission au Conseil, au Parlement européen, au comité économique et social européen et au comité des régions

Date : Bruxelles 19/05/06

Résumé : L’initiative i-2010 de la Commission européenne s’inscrit dans la stratégie de Lisbonne. Il s’agit de mettre l’économie numérique au service de l’Union européenne. L’initiative définit des mesures clés à mettre en œuvre sur la période 2005-2010. Le Parlement européen soutient activement une société de l’Information axée sur le citoyen et sur l’intérêt public. Les TIC constituent une source de croissance et de compétitivité au sein de l’UE. Néanmoins, les investissements de l’UE dans la recherche sur les TIC restent à la traîne par rapport aux USA, au Japon et à la Chine. Toutefois, on observe des tendances favorables en Europe comme la convergence numérique qui devient une réalité (les investissements dans les réseaux ont repris ; les abonnements hauts-débits ont progressé ; les opérateurs proposent des services convergents comme les offres « triple-play"). L’UE doit passer à un rythme supérieur pour éviter un ralentissement de la transition vers l’économie de la connaissance. Le rapport d’étape annuel sur la croissance et l’emploi fixe comme priorité d’investir davantage dans la connaissance et dans l’innovation. L’initiative i-2010 fait de la convergence numérique un facteur central pour édifier un espace européen unique de l’information. Quatre défis doivent être relevés : la vitesse, la diversité et la richesse des contenus, l’intéropérabilité et la sécurité. L’initiative i-2010 recommande d’inscrire les services de la société de l’information et des médias dans un cadre cohérent afin d’encourager les investissements et la concurrence, tout en préservant les objectifs d’intérêt public et les intérêts des consommateurs. L’initiative i-2010 vise aussi à inscrire les diverses politiques en matière d’e-inclusion dans un cadre coordonné, pour promouvoir une croissance durable et le modèle social européen. Ces politiques concernent la fracture numérique, l’e-accessibilité et l’administration en ligne. Les effets des TIC sur le développement durable et sur la qualité de vie sont souvent méconnus. L’initiative i-2010 vise à accroître la visibilité en ce sens en lançant des initiatives phares sur les questions de société essentielles : le vieillissement de la population, la sécurité, la diversité culturelle

Lien hypertexte: Lire le rapport en PDF
Posté le 26 juin 2006 par EComtat