-recherche avancée

Education et savoir

L’évolution du rôle du capital scolaire dans le modèle sociétal français d’accès à l’informatique au travail

Massification ou démocratisation de l’accès ?

Titre de l’ouvrage : La fracture numérique - Réseaux

Ouvrage dirigé par A. Rallet

Auteur de l’article : F. Moatty

Editions Lavoisier/ISBN 2-7462-1158-0

Date : 2004

Résumé : La diffusion des TIC s’est accélérée en France ces dernières années. Au travail, les salariés sont de plus en plus nombreux à utiliser l’informatique. Mais de profondes disparités d’accès et d’usage subsistent. La diffusion de l’informatique au travail est sélective. Elle dépend du mode d’organisation des entreprises, des qualifications de la main d’œuvre et des caractéristiques sociales des salariés. Cet article analyse les évolutions du rôle du capital scolaire dans l’accès à l’informatique au travail. On étudie également les liens entre l’informatique et la culture de l’écrit au travail. L’informatique vient renouveler les usages de l’écrit dans l’entreprise dans ses dimensions de communication, de coordination et de contrôle et s’inscrit ainsi dans le développement des technologies de l’information. On étudie les inégalités d’accès à l’informatique au travail et le rôle joué par le capital culturel et social dans l’usage des TIC. On analyse ensuite « l’effet de génération » dans l’accès à l’écrit et à l’informatique. Les générations les plus jeunes sont, en effet, globalement plus diplômées et utilisent plus souvent les TIC. Enfin on observe si l’apprentissage de l’informatique à l’école a pour effet de « démocratiser » l’accès à l’informatique au travail

Posté le 6 avril 2006 par EComtat