-recherche avancée

Publics éloignés

Le pays où les sans-abri surfent sur le Net

La Canada veut favoriser l’accès à Internet dans toutes les catégories de la société

Article publié dans : Le Monde informatique

Date : 04/02/2004

Auteur : P. Victor

Résumé : Le gouvernement d’Ottawa veut faire du Canada le pays le plus branché à Internet du monde. Toute la population doit pouvoir bénéficier des TIC, y compris les sans-abri. Ainsi dans certains centres où les SDF ont l’habitude de se rendre (associations de lutte contre la pauvreté, etc.) des ordinateurs sont mis à la disposition des sans-abri. Ils permettent de faire des recherches en ligne pour trouver un emploi. Ces centres fonctionnent en partie avec des subventions publiques. Ainsi, par exemple, au centre communautaire Saint-Christophe (Ottawa) des sans-abri peuvent utiliser les ordinateurs et la connexion à Internet, en toute liberté, pour écrire un mail, visiter un site, ou bien jouer. Par ailleurs, diverses associations aident aussi des SDF à utiliser efficacement Internet et les moteurs de recherche (l’association « Beat the Street » se consacre à l’éducation des jeunes et des adultes déshérités. Elle propose une formation individualisée en informatique en fonction des besoins de chacun : savoir utiliser un logiciel ; faire de la photo ; apprendre à lire et écrire via Internet … . La base de l’apprentissage, c’est le « lien » entre les volontaires de l’association et les SDF). On retrouve aussi sur la toile des sites réservés aux SDF où ceux qui le souhaitent peuvent avoir leur propre page sur le Web. Un mémorial virtuel a également été mis en place sur le Web (www.geocities.com/hommem/). Il est à l’initiative d’une ancienne SDF canadienne. Ce site recense les noms des SDF décédés à Toronto. Il constitue la seule trace de leur passage sur Terre

Posté le 9 mai 2006 par EComtat