-recherche avancée

Les zones non couvertes par les TIC dans les pays développés

ROUMICS 2006 « Ruralité et TIC »

Le compte-rendu en ligne
Résumé : Compte-rendu des présentations d’experts et des discussions sur la ruralité et les TIC aux ROUMICS 2006 à travers différentes tables rondes : • Dans une table ronde, on aborde le rapport « TIC et territoire en milieu rural » en prenant en compte les dynamiques sociales et les mutations dans les territoires. On étudie l’insertion des nouvelles technologies dans le territoire et on s’intéresse au rapport technologie et développement territorial. Les technologies apparaissent essentielles au développement même si elles n’ont pas à elles seules le pouvoir structurant de générer du développement. Le territoire qui n’est pas équipé court le risque de rester en marge du développement. Le développement sur l’ensemble du territoire du haut débit est identifié comme la condition du développement local. On insiste aussi sur la nécessité de resituer le territoire dans son contexte géographique • L’accent est mis dans une autre table ronde sur la question des usages citoyens et des usages aux citoyens à travers les TIC. Ces usages sont susceptibles de démocratiser les TIC • On fait part dans une table ronde des actions menées sur le terrain par la Communauté d’agglomération Artois en matière d’infrastructures concernant les TIC et d’équipement. Cette communauté d’agglomération est caractérisée par une disparité entre les communes qui ont tout de suite eu l’ADSL et celles non encore équipées. On dresse un état des lieux dans chaque commune de la situation en matière de TIC (est-ce qu’il y a un accès Internet ouvert au public à la mairie ? Quelles sont les initiatives de la commune en ce qui concerne les TIC ? Est-ce qu’il existe dans la commune un cybercentre ? , Comment les administrés s’approprient-ils les TIC et est-ce qu’on leur donne les moyens pour le faire ? quelles sont les attentes du public ?...). Le constat est que les communes expriment très souvent leurs attentes de connexions ADSL • Une table ronde est consacrée aux fractures numériques : comment les identifier et comment les réduire ? La DIACT (anciennement la DATAR) défend le droit de toutes populations d’avoir une potentialité d’accès. Elle envisage l’aménagement numérique du territoire comme une démarche globale coordonnée pour réduire la fracture numérique. La DIACT a mis en place un observatoire qui donne différentes informations sur l’aménagement du territoire en matière de TIC. On fait aussi un inventaire des technologies disponibles pour raccorder l’ensemble du territoire ainsi que leur coût (ADSL, fibre optique, Courant porteur en ligne, satellite, Wifi, Wimax, Mesh). La DIACT lance des appels à projets pour trouver la technologie la plus adaptée à un territoire (étude au cas par cas en fonction de la pertinence économique et technique des solutions proposées), afin de parvenir à couvrir les zones dites « blanches » où aucun accès Internet n’est encore disponible • Une table ronde sur les usages ruraux de l’Internet. Il s’agit d’une réflexion sur l’usage des TIC en milieu rural pour valoriser et défendre le territoire (projet de télévision local, usage d’Internet pour le développement touristique ...) • Un atelier sur comment les usages et les services liés au TIC concourent au développement du territoire en milieu rural • Evocation du programme infoferme qui vise à la formation et à la sensibilisation du monde rural aux TIC • Un atelier sur l’intercommunalité qui oblige à repenser l’usage des TIC en milieu rural • Des exemples locaux sont également présentés dans différentes tables rondes
Posté le 2 mai 2006 par EComtat