-recherche avancée

Couverture et accessibilité

Trois interprétations des inégalités dans l’accès aux TIC

Une radiographie de la fracture numérique. Internet et inégalités

Auteurs : P. Vendramin, G. Valenduc

Editions Labor/ISBN 2-8040-1778-8

Date : 2003

Résumé : Réflexion sur les trois interprétations de l’inégalité d’accès à Internet. La première interprétation attribue les inégalités aux imperfections des marchés. La fracture numérique serait ainsi due à un rythme trop lent de diffusion du progrès technique et à une pénétration insuffisante des marchés. Les solutions envisagées sont donc axées sur une libéralisation accrue des marchés des télécommunications censée favoriser l’accès des usagers par le jeu de la concurrence entre opérateurs. La seconde interprétation des inégalités considère que l’accès pour tous aux TIC est une condition de la démocratie. La diffusion des TIC est vue comme un élément de cohésion sociale et d’intégration des groupes défavorisés. Les politiques à mener concernent donc l’égalité pour tous aux TIC. Elles s’appuient sur le soutien des pouvoirs publics. Une troisième interprétation met en avant les inégalités préalables à l’exclusion numérique. La fracture numérique n’existerait pas en tant que telle, elle ne serait que le reflet d’inégalités sociales préexistantes qui se transforment avec la diffusion des TIC (certaines inégalités se réduisent, d’autres s’accentuent). Les solutions envisagées suggèrent d’agir d’abord sur les facteurs socioéconomiques qui sont les causes des inégalités

Posté le 7 avril 2006 par EComtat