-recherche avancée

Pays en développement et diffusion des TIC

Vingt-quatre pays sont alignés pour le cable sous-marin africain

Le cable EASSy

Source : africatime.com/ Nepad Dialogue

Date : 20/06/2006

Résumé : Les Ministères responsables des TIC de l’Afrique orientale et australe ont approuvé de façon unanime en juin 2006 le Réseau d’infrastructure TIC à large bande du NEPAD, y compris les principes opérationnels régissant le Projet de système sous-marin de l’Afrique orientale (EASSy). L’agenda prévoit que le cable sous-marin EASSy sera opérationnel en 2008. L’Ile Maurice est le 24ième et dernier pays qui rejoint le Réseau à large bande, et le câble EASSy. Les autres pays sont Uganda, Kenya, Rwanda, Tanzanie, Mozambique, Lesotho, Botswana, Somalie, Malawi, Zambie, RDC, Ethiopie, Erythrée, Burundi, Swaziland, Angola, Zimbabwe, Namibie, Soudan, Djibouti, Madagascar, Maurice et Afrique du Sud. Le câble EASSy ira de Durban en Afrique du Sud à Port Soudan au Soudan. Les pays membres de EASSy ont adopté le principe opérationnel de ‘l’accès libre’ qui permet à toute société enregistrée dans les pays membres de EASSy de participer comme et quand elle le souhaite. L’accès libre est considéré comme le meilleur modèle qui pourrait conduire à la réduction des coûts des télécommunications. L’objectif est de faire que plus de personnes aient accès aux télécommunications. Il s’agit de réduire le fossé numérique et le fossé de croissance socio-économique à l’intérieur du continent africain. Il s’agit aussi de contribuer au développement du continent

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 23 juin 2006 par EComtat