-recherche avancée

Les zones non couvertes par les TIC dans les pays développés

Internet et le Courant Porteur en Ligne

Source : Stratégies Télécoms et multimédia

Date : 15/06/06

Les réseaux CPL (courant porteur en ligne) ont été lancés il y a cinq ans. Dans la version à domicile ("in door"), la technologie CPL permet de créer un petit réseau local de données numériques sans aucun câblage spécifique, en passant par le réseau électrique. Dans sa version extérieure ("out door"), le CPL distribue l’internet à haut débit dans un territoire donné, via l’infrastructure de distribution d’énergie à basse tension. Les élus locaux y trouvent une solution pour résoudre le problème de limitation de distance de la technologie ADSL posé au-delà de 6 km d’un central téléphonique. Le CPL s’est développé autour d’un forum de certification, appelé le "Home Plug Forum", qui utilise des capacités de transfert comprises entre 14 et 200 Mbits/seconde

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 23 juin 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Fracture numérique : l’approche de solutions par l’Agence Spatiale Européenne (E.S.A.)

Les systèmes satellites d’accès au numérique

Source : Sociétiq

Date : 31/05/06

Résumé : Si la lutte contre l’exclusion numérique se situe au niveau de l’apprentissage et d’une appropriation humaine aux nouvelles technologies, le facteur de l’accès aux réseaux et à Internet n’est pas à négliger. L’E.S.A. (Agence Spatiale Européenne) réfléchit à ces questions en concertation avec les organismes communautaires. Elle travaille sur des systèmes satellites d’accès. L’ESA veut développer des systèmes satellites correspondant aux besoins et aux réalités européennes, afin de réduire les inégalités en terme d’accès à l’Internet

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 7 juin 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

ROUMICS 2006 « Ruralité et TIC »

Le compte-rendu en ligne
Résumé : Compte-rendu des présentations d’experts et des discussions sur la ruralité et les TIC aux ROUMICS 2006 à travers différentes tables rondes : • Dans une table ronde, on aborde le rapport « TIC et territoire en milieu rural » en prenant en compte les dynamiques sociales et les mutations dans les territoires. On étudie l’insertion des nouvelles technologies dans le territoire et on s’intéresse au rapport technologie et développement territorial. Les technologies apparaissent essentielles au développement même si elles n’ont pas à elles seules le pouvoir structurant de générer du développement. Le territoire qui n’est pas équipé court le risque de rester en marge du développement. Le développement sur l’ensemble du territoire du haut débit est identifié comme la condition du développement local. On insiste aussi sur la nécessité de resituer le territoire dans son contexte géographique • L’accent est mis dans une autre table ronde sur la question des usages citoyens et des usages aux citoyens à travers les TIC. Ces usages sont susceptibles de démocratiser les TIC • On fait part dans une table ronde des actions menées sur le terrain par la Communauté d’agglomération Artois en matière d’infrastructures concernant les TIC et d’équipement. Cette communauté d’agglomération est caractérisée par une disparité entre les communes qui ont tout de suite eu l’ADSL et celles non encore équipées. On dresse un état des lieux dans chaque commune de la situation en matière de TIC (est-ce qu’il y a un accès Internet ouvert au public à la mairie ? Quelles sont les initiatives de la commune en ce qui concerne les TIC ? Est-ce qu’il existe dans la commune un cybercentre ? , Comment les administrés s’approprient-ils les TIC et est-ce qu’on leur donne les moyens pour le faire ? quelles sont les attentes du public ?...). Le constat est que les communes expriment très souvent leurs attentes de connexions ADSL • Une table ronde est consacrée aux fractures numériques : comment les identifier et comment les réduire ? La DIACT (anciennement la DATAR) défend le droit de toutes populations d’avoir une potentialité d’accès. Elle envisage l’aménagement numérique du territoire comme une démarche globale coordonnée pour réduire la fracture numérique. La DIACT a mis en place un observatoire qui donne différentes informations sur l’aménagement du territoire en matière de TIC. On fait aussi un inventaire des technologies disponibles pour raccorder l’ensemble du territoire ainsi que leur coût (ADSL, fibre optique, Courant porteur en ligne, satellite, Wifi, Wimax, Mesh). La DIACT lance des appels à projets pour trouver la technologie la plus adaptée à un territoire (étude au cas par cas en fonction de la pertinence économique et technique des solutions proposées), afin de parvenir à couvrir les zones dites « blanches » où aucun accès Internet n’est encore disponible • Une table ronde sur les usages ruraux de l’Internet. Il s’agit d’une réflexion sur l’usage des TIC en milieu rural pour valoriser et défendre le territoire (projet de télévision local, usage d’Internet pour le développement touristique ...) • Un atelier sur comment les usages et les services liés au TIC concourent au développement du territoire en milieu rural • Evocation du programme infoferme qui vise à la formation et à la sensibilisation du monde rural aux TIC • Un atelier sur l’intercommunalité qui oblige à repenser l’usage des TIC en milieu rural • Des exemples locaux sont également présentés dans différentes tables rondes
Posté le 2 mai 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Enquête "Résidentiels" : avertissements méthodologiques

http://www.marsouin.org/article.php3 ?id_article=98

Source : Marsouin

Auteur : Jocelyne Trémenbert

Date : 02/06

Résumé : L’enquête « Résidentiels » de M@rsouin est une enquête annuelle qui en est à sa quatrième année d’existence. Elle collecte de l’information sur l’équipement et l’usage des moyens de télécommunication, tels l’ordinateur, Internet et les GSM ... auprès d’un échantillon d’individus résidant en Bretagne

Posté le 23 mars 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Une diffusion des TIC qui ne touche qu’une partie de la population bretonne

http://www.sourir.org/article.php3 ?id_article=80

Auteur : Nicolas Jullien

Source : M@RSOUIN

Date : 10/05/2005

Résumé : Les résultats des usages des TIC par les Bretons, interrogés par M@rsouin en décembre 2004, montrent un double mouvement. D’un côté un diffusion forte des TIC (notamment des ordinateurs et d’Internet), de l’autre un gros tiers de la population pour qui ces technologies apparaissent complètement et durablement étrangères.

Posté le 21 mars 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Maillage des territoires en points d’accès publics à internet

"Bilans et perspectives Publication diffusée dans le cadre du projet IRIS - Initiatives Régionales, Innovations et Stratégies - 2005 - (78 pages)

La création des points d’accès publics repose sur des choix multiples touchant au développement local et à l’aménagement du territoire. Les programmes initiaux portaient principalement sur la création d’espaces spécifiques dédiés, avec un objectif de sensibilisation et d’initiation.
De plus en plus, on observe la mise à disposition de postes en accès libre dans des structures de toute nature où l’offre d’accès public à internet vient compléter le dispositif d’accueil et d’accompagnement des usagers (bibliothèque, mairie, école, mission locale, hôpital, etc.).

La publication " Maillage des territoires pour l’accès public à internet ", réalisée dans le cadre du projet IRIS- Initiatives Régionales, Innovations et Stratégies, analyse le contexte et les conditions de cette évolution. Elle s’appuie sur un travail important de recueil d’informations sur le terrain et d’évaluation comparée des initiatives les plus marquantes.

Elle dresse dans un premier chapitre un état des lieux des politiques initiales et de l’engagement des collectivités territoriales pour la création d’équipement et de mesures d’accompagnement destinées à soutenir l’accès public à internet. Le deuxième chapitre présente un bilan et les premiers enseignements que l’on peut tirer de l’évolution actuelle de l’offre d’accès public à internet. Plusieurs exemples montrent, en particulier, comment aujourd’hui des lieux, de plus en plus diversifiés, proposent l’accès à internet dans le prolongement de leur activité principale et viennent compléter les espaces multimédia créés spécifiquement pour la sensibilisation du public à l’informatique et à internet. Le chapitre 3 s’attache à dégager les tendances, les orientations stratégiques et les nouvelles dynamiques territoriales à mettre en œuvre pour faire de l’accès public à internet un véritable levier du développement local et régional."
(Présentation du site de l’Observatoire des Territoires

Accès à la publication à partir de cette page / publications.

Posté le 21 mars 2006 par Jean Pierre Pinet - Consulter cet article seul
 

ROUMICS 2006

Présentation de la ROUMICS du 6 avril 2006 : "Ruralité et TIC"

http://nord-internet-solidaire.org/index.php3

Source : Anis

Date : 03/06

Résumé : ANIS organise le 6 avril 2006 une nouvelle édition des ROUMICS sur le thème : "Ruralité et TIC"

Posté le 3 mars 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

TIC et ruralité

A propos du groupe de travail : "Usages ruraux de l’Internet"

Sur le site de la FING

Source : Fing

Date : sans

Résumé : Le monde rural doit trouver sa propre approche pour bénéficier au mieux de la société de l’information. La question est souvent traitée en terme d’accès au haut débit, mais il est aussi indispensable de mieux comprendre quels peuvent être les usages spécifiques au milieu rural et comment les TIC peuvent y apporter une réponse

Posté le 3 mars 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Publics éloignés

Etudes sur les publics appartenant aux classes dites "populaires" et Internet : utilisateurs et non-utilisateurs des TIC - Enquête quantitative

http://marsouin.infini.fr/psaume/article.php3 ?id_article=12&var_recherche=tic

Source : Marsouin.infini

Date : 24/10/2005

Résumé : Résultats d’une enquête par sondage réalisée en 2004 sur l’usage et le non-usage des TIC. L’enquête porte sur 1993 personnes domicilées en Bretagne et âgées de 15 ans et plus

Posté le 3 mars 2006 par EComtat - Consulter cet article seul