-recherche avancée

Logiciels libres

Ateliers consacrés aux logiciels libres et gratuits à Addis-Abeba

Source : Unesco

Date : 17/07/06

Résumé : La capitale de l’Ethiopie, Addis-Abeba, accueille du 10 au 21 juillet 2006 au Centre de conférences des Nations Unies et à Université d’Addis-Abeba une série d’ateliers sur les logiciels libres et gratuits destinés aux responsables politiques, aux professionnels de l’information et aux professionnels du développement. Au programme : activités de formation sur l’utilisation de LINUX et des applications côté serveur pour les administrateurs réseau et le personnel de maintenance informatique ; partage de l’information et formation pour les ONG et d’autres professionnels du développement concernant l’utilisation des logiciels libres et gratuits dans la mise en œuvre des programmes de développement ; sensibilisation des décideurs et responsables du secteur public, privé et de la société civile à des questions comme l’approvisionnement non discriminatoire et les indicateurs permettant d’évaluer l’applicabilité des logiciels libres et gratuits. La manifestation est organisée par EFOSSNET (réseau éthiopien pour les logiciels libres et gratuits) avec le soutien de CATIA, de l’Association des professionnels éthiopiens des technologies de l’information (EITPA) et de l’UNESCO. Le réseau EFOSSNET mène un programme de sensibilisation, de recherche et de formation pour l’utilisation des logiciels libres dans le contexte éthiopien. Le petit noyau de départ implanté à Addis-Abeba s’est étendu de la capitale vers les régions rurales et compte aujourd’hui des membres issus des organisations de développement, du milieu universitaire, de la société civile et du secteur public. Le réseau a également créé LucyNUX, un groupe féminin qui se bat pour promouvoir la participation des femmes dans le domaine des logiciels libres et des activités de développement à l’aide des TIC

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 17 juillet 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Un cyberbistrot 100% libre à la MJC Boby Lapointe à Villebon-sur-Yvette (91)

Compatibilité des outils libres et propriétaires chez les internautes

Source : Creatif-public

Date : 20/06/2006

Auteur : Marie-lise Gauthier-Simon

Résumé : Le Cyberbistrot à la MJC Boby Lapointe à Villebon-sur-Yvette a fait le choix de fonctionner exclusivement avec des logiciels libres. C’est un choix « politique » de la MJC. Les utilisateurs sont-ils déroutés par cet accès unique aux logiciels libres ? Adoptent-ils du coup, chez eux, des logiciels libres ? Selon l’animateur du lieu, les réponses sont plutôt négatives dans les deux cas. Cela n’est pas du tout contradictoire et c’est la preuve de la compatibilité des outils libres par rapport aux outils propriétaires : les usagers utilisent chez eux Word, Internet Explorer, etc., et utilisent au Cyberbistrot OpenOffice, Firefox, etc. L’animateur constate aussi que les usages (et leurs appropriations) sont primordiaux face à l’utilisation des outils ou des logiciels, quels qu’ils soient. L’implication (formation, sensibilisation) de l’animateur ou encore des élus dans la découverte d’autres solutions est donc centrale

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 21 juin 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Être « utilis’acteur » de logiciels... une approche citoyenne

Pourquoi le libre dans l’espace ?

Source : Creatif-public

Date : 21/06/2006

Auteur : Marie-lise Gauthier-Simon

Résumé : le grand public reste encore mal informé sur les logiciels libres, mais commence à s’y intéresser. Il découvre leur philosophie, les débats qu’ils génèrent et leurs potentialités. Les EPN peuvent devenir un lieu de médiation privilégié pour permettre à tous de choisir en citoyens responsables. Ils peuvent jouer un grand rôle dans la présentation et la diffusion de ces logiciels en permettant au public de se familiariser avec leur utilisation pour les adopter ensuite chez eux. Les choix effectués par les consommateurs ne sont pas sans conséquences. Ils obligent les producteurs à s’adapter. Ainsi avec une masse croissante d’utilisateurs de logiciels libres, des enjeux commerciaux, de pouvoir ou de notoriété, viennent s’y greffer. Sun, par exemple, soutient activement Open Office, et impose ainsi plus d’ouverture et de transparence à Microsoft

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 21 juin 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Une impulion politique : un réseau d’espaces publics numériques libres : S@ti21

Source : Creatif-public

Date : 20/06/2006

Auteur : Marie-lise Gauthier-Simon

Résumé : Le projet S@ti21 est un réseau d’espaces publiques numériques libres impulsé en partie par le Conseil Général de la Côte d’Or. Dans ce projet, il est prévu de recourir massivement aux logiciels libres dans les centres S@ti21 qui sont des Cyber-bases. Le projet impose trois axes fondamentaux : un double amorçage Windows et Linux sur les PC, la formation des animateurs à l’administration réseau sous Linux et à des applications libres, la mise en place d’ateliers sous logiciels libres pour les abonnés des centres. Des besoins de formation aux outils libres se sont fait sentir : un module complet de formation initiale a été conçu sur l’environnement Linux (administration réseau et principaux logiciels. Des modules de formation continue viennent compléter le cursus initial. Ces modules portent notamment sur la culture du logiciel libre)

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 21 juin 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Ne pas confondre... logiciels libres, freeware ou graticiels, domaine public

Question de définitions

Source : Créatif-public

Date : 09/06/06

Résumé : cet article propose une définition des notions suivantes : Une oeuvre ou un logiciel dans le domaine public est « libre de droits ». Un logiciel libre reste soumis au droit d’auteur et une licence précise ses conditions d’utilisation (GPL pour General Public Licence par ex.). Les freewares sont des logiciels propriétaires gratuits. Un logiciel libre n’est donc pas « forcément » gratuit car il peut être commercialisé (dans le respect des termes de la licence). Pour s’y retrouver, il faut se référer à la licence de distribution du logiciel

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 14 juin 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

2000 CD bureau libres édités par la ville de Romans

Source : @-Brest

Auteur : Michel Briand

Date : 02/06/2006

Résumé : La ville de Romans a édité une série de CD bureau libres. Cette initiative est dérivée du CD "bureau-libre free-eos". Depuis deux ans, la ville de Romans a fait le choix d’utiliser sur ses ordinateurs, le logiciel libre « OpenOffice.org » (traitement de textes, tableur, présentation, dessin, éditeur de fichiers html, et base de données). Après une première phase expérimentale, cette migration, service par service, se poursuit et devrait arriver à son terme début 2007 sur l’ensemble des ordinateurs utilisés par les services communaux. La ville a pour objectif, à travers la promotion des logiciels libres, de développer une communauté d’usagers et d’encourager le travail « collaboratif ». Elle considère le logiciel libre comme un bien commun qui doit bénéficier au plus grand nombre. La ville propose donc un CD qui comporte un ensemble de logiciels libres, dont « OpenOffice.org » (versions 1.1.5 et 2.0) et « Mozilla-Firefox », installables sur un ordinateur sous le système d’exploitation MSWindows®. Ces logiciels fonctionnent aussi sous d’autres systèmes d’exploitation

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 6 juin 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Framasoft, le site qui met à disposition des logiciels libres

Internet pour tous

Source : Framasoft

Framasoft est un site collaboratif qui propose des logiciels libres pour les applications les plus diverses (bureautique, éducation, jeux, graphisme, multimédia ...). Il vise à faire découvrir le logiciel libre au public le plus large. Il propose ainsi un annuaire vaste, classé et commenté, de plusieurs centaines de logiciels libres régulièrement mis à jour, mais également des tutoriels, des espaces de discussion et des articles de fond. Vecteur d’information, de communication et d’échange, le site témoigne de la vitalité du logiciel libre et du dynamisme de la communauté de ses "utilis’acteurs". Il accompagne ceux qui souhaitent substituer leurs logiciels propriétaires par des logiciels libres. Il attache une attention toute particulière au processus de migration du système d’exploitation Microsoft Windows vers GNU/Linux. Il s’inscrit également dans cette Free culture, symbolisée par les licences Creative Commons. Framasoft est maintenu par une équipe d’animateurs mais surtout par ses propres visiteurs qui sont invités à devenir rédacteurs du site, aidés en cela par un dispositif technique qui repose sur SPIP

Liste des logiciels libres à télécharger

Lien hypertexte: Consulter le site
Posté le 5 juin 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Le LabcMO à Montréal, un laboratoire universitaire à la croisée des usages et développements du logiciel libre

Les pratiques et les usages du libre

Source : @-Brest

Date : 25/05/06

Résumé : Le LabCMO - Laboratoire de communication médiatisée par ordinateur - à l’UQAM à Montréal est un espace de recherche et d’expérimentation sociotechnique à l’intersection interdisciplinaire de l’informatique libre et de la communication médiatisée par ordinateur (CMO). Le LabCMO met à la disposition de chercheurs, d’étudiants et de partenaires communautaires diverses ressources pour aider à la réalisation d’activités de recherche et d’expérimentation en lien avec sa mission orientée vers la diffusion du logiciel libre auprès de groupes de chercheurs et de partenaires communautaires. Les activités actuelles du LabCMO consistent à analyser les pratiques d’innovation des groupes communautaires faisant usage des TIC : organisation des pratiques collaboratives ; diffusion d’une culture du libre au sein du mouvement communautaire ; incidence des politiques et programmes gouvernementaux visant à aider ou susciter les initiatives communautaires en matière d’appropriation sociale des TIC. Le LabCMO a réalisé une enquête auprès d’une quinzaine de groupes communautaires du Québec de manière à décrire leurs pratiques collaboratives à l’heure de l’économie sociale et de la société du savoir. Il s’agit de connaître les pratiques de coopération et les pratiques de coordination qui s’y produisent

Le site du LabCMO

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 26 mai 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Colibris un CD de bureau libre diffusé dans les écoles et familles au Québec

Colloque Logiciels libres et Administration Publique les 23 et 24 mai 2006 à Québec

Source : @-Brest

Date : 24/05/06

Résumé : Le projet Colibris (COntenu LIBRe pour Institutions Scolaires) est un projet qui a pour mission de distribuer des logiciels libres éducatifs. Colibris propose un cédérom contenant un choix de logiciels libres compatibles avec les systèmes d’exploitation Windows®, Mac OS® et Linux®. L’objectif est d’offrir aux élèves et aux enseignants une alternative au coût élevé des logiciels qui soit compatible avec l’ordinateur qu’ils possèdent à la maison. Le cédérom est destiné avant tout au monde scolaire, il contient des logiciels propres aux disciplines enseignées comme les mathématiques, la musique, la physique, etc. Pour réaliser le projet Colibris, une équipe de travail a été mise sur pied. Cette équipe est composée d’entreprises et d’organismes partenaires ainsi que d’individus bénévoles qui ont participé à l’évaluation des logiciels suggérés. Les logiciels sélectionnés pour la distribution Colibris doivent être libres et gratuits. Ils doivent tourner sous Windows et/ou sous Mac. Ils s’adressent aux enseignants et aux élèves pour usage sur leur ordinateur personnel. Ils doivent avoir des qualités pédagogiques avérées.

Bilan de Colibris en PDF

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 24 mai 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

FACIL, association Québécoise pour l’appropriation collective de l’informatique libre

Le bulletin de FACIL de mai 2006 : Information et réflexions sur le libre

Source : @-Brest

Date : 23/05/06

Résumé : Le bulletin FACIL est une publication périodique de l’association québécoise FACIL pour l’appropriation collective de l’informatique libre. Il donne des informations et des témoignages sur l’utilisation de l’informatique libre. Il se veut un outil de réflexion et d’information au sujet du libre. Il est destiné au grand public. Certains pays dans le monde et, plus souvent, des régions ou des provinces d’états fédéraux, ont choisi les logiciels libres et des formats et protocoles ouverts pour gérer leurs services d’état et l’accès aux données publiques. Le Venezuela est une bonne illustration de ce phénomène. Les logiciels libres ne sont pas seulement une solution économique pour les pays émergeants, ils le sont aussi pour les pays développés comme le Canada. C’est un choix rentable à long terme. Plusieurs rapports d’organisations internationales dont l’ONU et l’UNESCO recommandent et s’investissent dans l’usage des logiciels libres.

Le numéro de FACIL comprend des articles sur les thèmes abordés par la Conférence sur les logiciels libres dans l’administration publique (CLLAP). Au sommaire du n°1 paru le 23 mai 2006, on trouve les articles suivants : la révolution technologique au Venezuela ; la controverse du recensement canadien continue ; le Sommet mondial sur la société de l’information : récit d’une modeste participation ; Centre d’accès communautaire Internet et logiciels libres au Québec ; notes sur deux rapports récents de l’ONU sur les logiciels libres ; les obstacles à la diffusion des outils libres ; ETS et Microsoft : une collusion pernicieuse

Le bulletin FACIL en ligne

Lien hypertexte: Lire l’article
Posté le 24 mai 2006 par EComtat - Consulter cet article seul
 

Selection de sites internet

@ Brest - Libres et savoirs publics

@-Brest est un site participatif et de débats de Citoyenneté et Nouvelles technologies

Free-EOS (Espace Ouvert de Services)

Free-EOS est une solution "clés en mains" de serveur francophone Intranet/Extranet ouvert destiné aux entreprises ou espaces multimédia (EOF, EPN, Cybercommune, etc.).

Basée sur GNU/Linux et e-smith, elle gère des postes Windows, GNU/Linux ou MacOS.

Le projet comporte également un CD pour les stations windows destiné à simplifier l’installation de logiciels utiles.